Les COPains et les COPines

Forums à destination des heureux COP stagiaires et des futurs lauréats
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
COPlètement
Bavard
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Mar 25 Avr - 17:44

Bonjour à tous(tes),
J'ai passé ce matin la seconde épreuve d'admissibilité du concours des PsyEN 2017, je venais vous faire un retour.
Si d'autres candidats passent par là, n'hésitez pas à partager vos impressions Smile

Alors tout d'abord la forme du sujet m'a énormément surprise : le sujet 0 était un pavé de textes officiels sur le décrochage scolaire, 14 pages! Je m'attendais à quelque chose dans ce genre-là. Hé bien non, c'était une étude de cas! Comme l'oral sera une étude de cas, j'avoue que c'est à peu près la seule forme que je n'avais pas envisagée.

La thématique était l'inclusion scolaire, voici le sujet:


"En prenant vos fonctions en tant que psychologue de l'éducation nationale stagiaire dans le réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) au sein de l'école dans laquelle vous avez été affecté.e, vous êtes appelé.e à prendre connaissance des dossiers que votre tuteur.trice vous a signalés et sur lesquels il.elle sollicite votre avis.

La situation du jeune Noé Dupond, scolarisé en CM2 après un maintien en CM1, l'interroge particulièrement.

En effet, en juin 2015, du fait de l'annonce de cette proposition de redoublement et à l'incitation de proches, ses parents avaient adressé une première demande à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) afin de les conseiller sur l'accompagnement spécifique qui pourrait lui être proposé. Cette première démarche n'ayant pas donné lieu à une prise en charge particulière, ils l'avaient suspendue en convenant qu'il était préférable de revoir leur position à l'issue de ce maintien en CM1.

Le redoublement en CM1 s'est conclu par un passage en CM2 à la rentrée 2016. Du fait de difficultés persistantes, notamment dans les rapports à l'écrit de Noé (voir documents annexes), les parents ont manifesté leur volonté de privilégier pour leur fils une scolarité en milieu adapté. Ils ont donc renouvelé leur démarche auprès de la MDPH, envisageant un accompagnement à la scolarité avec l'appui d'un service d'éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD) car ils pensent que cette formule pourrait permettre à Noé de bénéficier d'une prise en charge globale pour l'aider à évoluer au mieux.

C'est donc dans le cadre de la réflexion conernant les modalités les plus favorables à la poursuite de la scolarité de Noé qu'un bilan psychologique a été réalisé. Tout en étant parfaitement conscients des difficultés de ce jeune, l'enseignant.e qui l'accueille, de même que l'équipe de scolarisation qui le suit, s'interrogent sur la pertinence de cette option.

Le cycle 3 ayant pour vocation à relier les deux dernières années de l'école primaire et la première année du collège, votre tuteur.trice a eu un premier échange sur la situation du jeune Noé avec son.sa collègue psychologue de l'éducation nationale intervenant dans le collège dont dépend le centre d'information et d'orientation (CIO) dans lequel il.elle est affecté.e. Ce collège dispose d'une section d'enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) et a mis en place des dispositifs inclusifs offrant des temps de scolarité à des jeunes adolescents en classe de 6ème ordinaire. Les psychologues des deux spécialités se sont accordé.e.s sur le fait qu'il pouvait être possible de garantir à Noé, dans le cadre du collège, une continuité pédagogique optimale lui permettant d'effectuer un maximum d'apprentissages en vue de l'acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

A ce stade de la réflexion et à cette période de l'année, toute conclusion hâtive leur ayant semblé prématurée, ils.elles ont souhaité rencontrer ensemble les équipes éducatives de l'école et du collège afin d'aborder les trois questions suivantes :
- Des bilans ou investigations complémentaires - médicaux, psychologiques, pédagogiques, sociaux ou autres - sont-ils susceptibles de leur permettre de faire une proposition alternative argumentée et crédible à la famille? Si oui, lesquels?
- Parmi l'éventail des orientations possibles - maintien en CM2, affectation en 6ème ordinaire aide d'un.e accompagnant.e d'élève en situation de handicap (AESH), pré-orientation en 6ème de SEGPA avec périodes d'inclusion en classe de 6ème ordinaire, scolarisation dans une unité locale d'intégration scolaire (ULIS) - laquelle serait de nature à garantir à Noé la meilleure continuité pédagogique possible?
- De quels arguments disposent-ils.elles pour engager la famille à repenser une décision qui semble acquise et qui s'est traduite par une nouvelle saisine de la MDPH?

Après avoir brièvement exposé la spécificité de chacune des structures et dispositifs auxquels la situation particulière du jeune Noé fait référence, il vous est demandé de proposer, de manière précise, synthétique et argumentée, des éléments de réponse à ces trois questions. Vous préciserez en quoi elles permettent d'inscrire le jeune Noé dans une trajectoire de persévérance et de réussite scolaire en vue de l'acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Vous veillerez à distinguer dans votre argumentaire en quoi les fonctions de psychologues de l'éducation nationale des deux spécialités, "éducation développement et apprentissages" et "éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle" peuvent permettre d'inscpirer, de compléter ou d'enrichir - pour cette situation précise - la réflexion des équipes pédagogiques et éducatives.

Documents joints :
- compte rendu des entretiens et du bilan psychologique de Noé
- GEVA-sco réexamen
- Arrêté GEVA-sco"



Ce qui m'a posé problème :
- impossible de me souvenir de comment fonctionne un SESSAD (je suis spécialisée en psychiatrie adulte), je suis tombée un peu à côté mais j'ai souligné le côté excessif de cette prise en charge vu les bonnes capacités de l'enfant.
- la partie sur "vous veillerez à distinguer dans votre argumentaire...", la formulation m'a bloquée, j'ai dû passer 5 bonnes minutes à me demander s'il fallait distinguer ce que CHACUNE des deux spécialités inspire/complète/enrichit... ou bien, à côté de la réponse à la question posée, dire en quoi les fonctions de PsyEN permettent d'inspirer/compléter/enrichir la réflexion des équipes. Je crois que je n'ai pas su trancher et que j'ai dû bricoler quelque chose de bancal  Shit

Ce que j'ai mis en très schématique :
question 1 - bilans psychomot et neuropsy pour confirmer/infirmer troubles instrumentaux et soucis neuro à faire, suivi CMP (évoqué dans le geva-sco) concernant l'anxiété/perfectionnisme à mener, questionner l'évocation d'ergothérapie qui aurait eu lieu sans qu'on en sache plus
question 2 - j'ai argumenté pour et contre les 4 options d'orientation et j'ai choisi la segpa avec inclusion, dans le dossier il y avait des éléments comme quoi a) face à la difficulté scolaire l'enfant se bloque et n'est plus disponible pour apprendre et c'est indiqué qu'il faut en tenir compte dans l'orientation b) il se projette dans l'entrée en 6è, a des copains etc. Un bon compromis, surtout vu son niveau, moyen, dans certaines matières qu'il va pouvoir suivre -maths notamment- et le fait qu'il est possible de revenir de la segpa vers l'ordinaire si les acquis semblent récupérés. Ça rassurerait les parents aussi.
question 3 - arguments divers et variés
J'ai vraiment essayé de positionner tout ça du point de vue de l'étude de cas : deux psys qui pensent que le collège peut apporter une solution suffisante et satisfaisante pour l'enfant, nécessité de discuter ça en équipe éducative et de rassurer les parents qui s'inquiètent du passage en 6ème.

Notions évoquées : élèves à besoin particuliers, articulation soins et scolarité, loi de 2005, liaison école-collège, aménagements, compensations, réussite et persévérance scolaires, orientations ultérieures, autonomie, socle commun.
Notions oubliées : inclusion scolaire + ... ?

Voilà! De tout ça je retire le sentiment d'un énorme plantage, d'être passée à côté de l'essentiel. J'espère me tromper.
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telesile
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 29/03/2017

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Mar 25 Avr - 21:02

Bonjour Smile
J'ai passé l'interne aussi et j'avoue que j'ai trouvé ce sujet difficile à synthétiser car beaucoup de choses à dire. J'ai discuté à la fin avec quelques candidats. Globalement, certains ont fait une dissertation ou ont répondu à chaques questions.
Tous ont eu du mal à finir à temps.
Et là encore, les propos étaient plus sur les points d'appui de l'élève, le travail en équipe, l'importance du choix des parents et du jeune.
Pour le reste, je rejoints tes propos : en plus de la loi sur le handicap, j'ai cité le décret des psy en, la loi refondation de l'école, la circulaire sur les egpa, et les politiques éducatives sur la réussite scolaire et persévérance scolaire....

Contente que tout soit fini même si il m'a manqué du temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
COPlètement
Bavard
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Mar 25 Avr - 23:03

Bonjour Telesile,
Merci pour ton retour.

Où l'as-tu passé? Moi j'étais à Toulouse, dans cette spécialité je crois qu'il n'y a qu'une ou deux personnes qui sont parties avant la toute fin, signe que c'était difficile de le boucler dans les temps. Mais les gens avaient l'air contents de leur travail dans l'ensemble. Je ne me suis pas attardée par contre.

Bon, maintenant, l'oral... Avec l'impression d'un tel ratage, c'est pas évident d'envisager la suite. D'ailleurs, contrairement à toi je n'ai pas cité les textes officiels tellement j'étais prise dans "le cas"... Grosse erreur je pense. Tant pis, c'est fait.

Rdv le 17 mai!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iwishyouwell
Langue pendue


Nombre de messages : 202
Age : 34
Localisation : Colombes
Date d'inscription : 04/02/2015

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Mer 26 Avr - 0:36

Hello
Comme d'habitude le forum est tout mouru
Merci pour votre post et bon courage pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
COPlètement
Bavard
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Mer 26 Avr - 7:51

Oui mais on s'est quand même trouvées! Smile c'est l'essentiel.
Et puis personnellement je ne poste pas beaucoup mais je suis ce qui s'y passe.

Merci en tout cas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dystopique
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Mer 26 Avr - 8:44

Bonjour à toutes.

Pour ma part passé à Montpellier en externe. On était moitié présent. J'attends d'ailleurs toujours le retour de l'éducation nationale du nombre de présents car ils le disent normalement !

Personnellement je suis parti à ce concours les mains dans les poches sans réviser car récemment maman je me voyais plus abandonné mon petit bout dans un an. Mais bon qui sait sur un malentendu.

Ayant une formation psy social et du travail j'ai pour la première question parlé de tests de confiance en soi de motivation de sentiment de capabilite dans la lecture et l'écriture.
J'ai trouvé que ce petit bout avait un simple retard d'apprentissage dans un domaine et que peut-être de bloquait il car trop de pression et pas assez de confiance en lui. Du coup tout ce qui est trouble neurologique j'ai mis de côté. De plus à force de voir divers spécialistes il allait se sentir "malade" alors que bon. Ça va quoi.

J'ai dit de faire ces tests pour justement montrer au parents que ce qui le freine dans ses apprentissages c'est qu'il a peur de decevoir et qu'il ne se sent pas valorisé.
(J'ai émis bien sûr des suppositions).

Pour la 2eme j'ai commencé par dire que le maintien en cm2 était une mauvaise idée au vu qu'il avait déjà bénéficie d'un maintien et que ça risquerait de l'exclure alors que le but était qu'il persévère.
J'ai exclu Ulis car pas adapté à un élève avec un handicap léger (voire pas de handicap). Je voulais mettre mais oublié car pas le temps que les valeurs de l'éducation nationale c'était de favoriser l'inclusion des handicapés et non le contraire. Et puis il voulait être avec ses amis et n'avait pas peur de son orientation ou du collège.

Du coup j'ai dit que vu que c'était le début 2016 on pouvait pas choisir maintenant mais plutôt partir sur, selon son évolution dans l'acquisition des socles communs : soit une pré Sega avec inclusion ordinaire soit une 6eme avec accompagnant. Sachant que je favorisait plus la dernière pour justement éviter décrochage ou sentiment échec ou exclusion.

En 3eme c'est ce qui m'a pris le plus de temps j'ai fait deux tableaux synthétiques afin de résumer tout le dossier de manière visible et de dégager ainsi des pistes de solutions envisageables. J'ai dit qu'il fallait ensuite proposer ça aux parents afin qu'ils arrivent à visualiser le degré de difficulté de leur enfant.

Voilà en gros.

Je n'ai cité aucun texte et aucun test précis. Tout simplement car pas le temps et que j'ai préféré axé mon travail sur l'analyse.

J'ai fini à la dernière minute et en ballant (snif).

Concernant le rôle des psys j'ai pas vraiment répondu la dessus. J'ai dit qu'il fallait qu'ils proposent un cotravail avec les équipes pédagogiques afin de trouver des pistes mais pas plus ou pas moins. Ensuite j'ai traité le sujet en me mettant dans la peau de la stagiaire et donc en disant toujours "nous préconisons".

Sujet traité sous forme de plan avec introduction présentation plan conclusion. Sachant que j'ai pris l'habitude de toujours écrire des titres afin d'éviter que ça fasse trop dissertation et que ce soit ainsi us visible pour correcteur (c'est un prof de psycho qui m'a dit qu'il fallait toujours vers ça et j'ai toujours suivi son conseil).

Sentiment mitigée je suis contente de mon travail rendu car il représente réellement ce que j'aurais fait si j'avais eu ce cas en vrai mais je ne pars pas confiante car je n'ai pas révisé et que si faut bah je me suis trompée en long et en large.

Sinon le sujet d'hier vous a inspiré ? Pour les non interne ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telesile
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 29/03/2017

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Jeu 27 Avr - 10:32

Je l'ai passé dans l'Académie Nancy Metz Smile Pour hier, je ne sais pas du tout... En tout cas ca fait du bien de pouvoir souffler un peu en attendant les résultats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dystopique
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Jeu 27 Avr - 10:40

Par contre le flou sur le dossier à faire pour l'oral. On n'a même pas de nombre de pages limitées (contrairement au concours CRPE par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telesile
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 29/03/2017

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Jeu 27 Avr - 12:06

Je te conseille de regarder sur educ.gouv c'est écrit 10 pages maximum. Il y a un peu d'infos sur le site et sur la bibliographie du concours. Mais je ne sais pas du tout ce qu'ils attendent alors je préfère ne pas dire de bêtises. Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dystopique
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Jeu 27 Avr - 12:07

Tu as le lien pour le 10 pages maxi ? Car autant c'est le cas pour crpe mais je n'ai pas vu ça.
Et j'ai contacté le rectorat qui m'a dit justement pas de limitation de pages car première année de concours Surprised

Merci à toi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telesile
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 29/03/2017

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Jeu 27 Avr - 12:15

http://www.education.gouv.fr/cid51555/les-epreuves-concours-externe-conseillers-orientation-psychologues.html

http://cache.media.education.gouv.fr/file/PsyEn/19/1/p_2017_psy_en_externe_interne_600191.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dystopique
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Jeu 27 Avr - 12:40

Comment je n'ai pas réussi à trouver ça fiou je me sens bête.

Merci beaucoup !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CotCop
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 121
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Dim 30 Avr - 21:13

Coucou les COP psy EDO !!!

Houlà, ça fait fort-fort longtemps que je ne me suis pas baladée sur le forum et effectivement, ça sent le sapin... un peu à l'image de la profession ?! Ou disons plutôt qu'on évolue vers un nouveau départ (ce qui n'est pas pour me déplaire j'avoue Smile ).

Moi je suis très enthousiaste de voir ce rapprochement avec le 1er degré, la place de la psychologie à l'école qui grandit etc... je sais que mon point de vue n'est pas partagé, mais quand j'ai pris mes fonctions l'année dernière, avec mon profil psycho de l'orientation, je me suis prise une belle claque !

Difficulté scolaire, phobie scolaire, handicap, allophones, harcèlement scolaire, problématiques adolescentes, gestion de crise... tout autant de situations et thématiques auxquelles je ne m'étais pas préparée et qui étaient assez éloignées de mes belles intentions d'éducation à l'orientation et d'accompagnement au projet. J'ai mis un moment à appréhender ce "nouveau métier". Je n'avais jamais été contractuelle et ce n'est pas les qq semaines de stage disséminées dans les 2 ans de tortur euh "formation" qui m'ont préparée à ma prise de poste. j'ai plutôt été rechercher des ressources du côté de mes cours de M2 développement (2010) que mes cours du CEFOCOP (2014) !

Bref, j'ai dû me construire une identité professionnelle, et je dois dire que le nouveau décret, les référentiels & co m'ont bien aidé là dessus (bien plus complet -voir trop complet, ça fait peur limite !- que les qq lignes sur le décret de 91 !).

J'ai découvert avec enthousiasme aussi les sujets du nouveau concours. J'ai notamment noté la prévalence dans le bilan psy présenté des éléments qualitatifs sur les éléments quantitatifs : c'est le test qui vient compléter et illustrer l'analyse du psy et non l'analyse qui se base uniquement sur un Wisc réalisé sur un élève qu'on connait à peine (+ oh miracle, un autre test que le Wisc !). Et puis l'orientation comme un élément de parcours (même si c'est souvent notre porte d'entrée, c'est toujours pénible de devoir justifier notre travail à postériori en parlant des "déterminants" de l'orientation, moi je préfère parler "développement" que "projet") : je me sens désormais psychologue et non conseillère, ou conseillère d'orientation, ou COP (avec un P qui, quand il n'est pas "oublié", se transforme souvent en "P-rincipal", "P-ersonnel" ou je ne sais quoi d'autre Laughing !).

Je pense que tout cela va nécessiter pas mal de changements dans la profession et nous amener aussi à requestionner nos postures professionnelles (ce qui n'est évident pour personne...). Mais la profession en sortira grandie et les familles, élèves et équipes mieux accompagnées Smile

Voilà, désolée pour l'envolée lyrique du WE drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
COPlètement
Bavard
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Mer 3 Mai - 12:47

Bonjour CotCop,
Moi j'ai été contractuelle deux ans à mi-temps en collège et lycée pro.
J'avoue que le rapprochement des deux spécialités et l'affirmation de la place de la psychologie dans la pratique, ne serait-ce qu'à travers le nouveau nom des PsyEN m'interpelle également. J'ai assez hâte de voir comment le terrain a évolué, notamment avec la réforme du collège, depuis ma période contractuelle.
Malgré mon relatif plantage à l'écrit (les textes officiels, bouhou! :'( pourquoi je les ai pas mis???!!) j'essaye de rester optimiste, de croire que je vais aller à l'oral et de me projeter, à nouveau, dans ce métier que j'avais adoré.
D'ailleurs je m'attends à des questions là-dessus du genre "mais pourquoi n'avez-vous pas passé ce concours quand vous étiez contractuelle?", d'autant que je suis devenue prof des écoles depuis et que je passe la spécialité EDO... va falloir bosser l'argumentation, y'a du challenge! ^^

CotCop, toi qui l'as passé il y a quelques années, tu te souviens de tes sujets aux oraux? Et des questions qu'ils t'avaient posé, de l'ambiance etc.? J'ai du mal à trouver des retours détaillés.

Une info en passant, la note de service sur l'affectation des stagiaires est parue : le centre de formation des PsyEN qui devait ouvrir à Toulouse (mais c'était pas sûr) n'est pas dans la liste des 7 centres de formation. Vu qu'il n'y avait presque pas d'absents à l'épreuve écrite de Toulouse (en interne), je pense que ceux qui voulaient y aller ne sont pas forcément au courant, alors je passe le mot...
Lien ici : http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=115494 (III.6.1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
COPlètement
Bavard
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Mer 3 Mai - 12:53

Telesile, tu l'as passé en interne à Nancy-Metz, il y avait beaucoup d'absents?

Ils n'ont toujours pas mis les nombre de présents, je trépigne même si ça ne fait qu'une semaine. Mais avec environ deux fois plus d'admissibles que le nombre de postes, ça fait un paquet de recalés aux écrits si tout le monde était présent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CotCop
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 121
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Mer 3 Mai - 21:35

COPlètement a écrit:
Bonjour CotCop,
Moi j'ai été contractuelle deux ans à mi-temps en collège et lycée pro.
J'avoue que le rapprochement des deux spécialités et l'affirmation de la place de la psychologie dans la pratique, ne serait-ce qu'à travers le nouveau nom des PsyEN m'interpelle également. J'ai assez hâte de voir comment le terrain a évolué, notamment avec la réforme du collège, depuis ma période contractuelle.
Malgré mon relatif plantage à l'écrit (les textes officiels, bouhou! :'( pourquoi je les ai pas mis???!!) j'essaye de rester optimiste, de croire que je vais aller à l'oral et de me projeter, à nouveau, dans ce métier que j'avais adoré.
D'ailleurs je m'attends à des questions là-dessus du genre "mais pourquoi n'avez-vous pas passé ce concours quand vous étiez contractuelle?", d'autant que je suis devenue prof des écoles depuis et que je passe la spécialité EDO... va falloir bosser l'argumentation, y'a du challenge! ^^

CotCop, toi qui l'as passé il y a quelques années, tu te souviens de tes sujets aux oraux? Et des questions qu'ils t'avaient posé, de l'ambiance etc.? J'ai du mal à trouver des retours détaillés.

Hello !

L'oral je l'ai passé en 2012 donc ça date et c'était encore une autre version (pas d'étude de dossier). Ce qui était intéressant c'était l'échange avec le jury sur l'argumentaire de mon projet et mes motivations. Le reste, je n'en garde pas grand chose, sauf que je m'en suis plutôt bien tirée puisque j'ai été admise (à cette époque c'était environ 1 candidat sur 2 : bcp moins sélectif qu'un entretien d'embauche lambda !).

Ton parcours est intéressant et je trouve qu'avoir une expérience dans le 1er et le 2nd degré est une vraie richesse : ce lien est à privilégier, on a tellement à apprendre les uns des autres je trouve. Ce qui est compliqué dans le second degré à la sortie du DECOP pour moi ça a été la partie "psycho de l'éducation" (orientation ok avec DECOP ; développement ok avec mon master) : psychopédagogie, apprentissages, difficulté scolaire, remédiation cognitive... je pense que ton expérience comme PE est une vraie richesse Smile

Quant à l'évolution de la profession : c'est en cours et j'imagine assez inégal selon les territoire et la confrontation à certaines problématiques. Mais l'intitulé "psychologue de l'EN" va forcément interpeller et faire bouger les choses : il va falloir expliquer, se positionner. Et si on commençait cette démarche entre nous ?!

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
COPlètement
Bavard
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Jeu 4 Mai - 10:22

Bonjour!

Je suis assez d'accord, les deux spécialités sont complémentaires! Je me souviens quand j'étais contractuelle, de m'être dit des trucs du genre "mais comment c'est possible qu'en 5 ans d'école élémentaire, certains élèves arrivent en 6ème avec de telles lacunes scolaires?? Ils font quoi les profs des écoles??" Ben maintenant je sais...

Les troubles instrumentaux et la dimension très technique de ces prises en charges (plus le démantèlement des RASED, parfois réduit au psyen uniquement, qui est une réalité dans mon département) font partie des raisons qui font que non, résolument, ce sera EDO pour moi! En EDA la place des familles est particulière et il n'y a pas de problématiques autour de l'orientation professionnelle (qui est un moment fort d'expression des inégalités reproduites par l'école, thème cher à mon coeur!), ça me convient bien moins.

En tout cas j'ai hâte de voir comment on peut mettre en place un travail "à deux psys" EDA/EDO, comme ce qui était proposé dans le sujet d'admissibilité. Sur le coup ça m'a déroutée (et oui, les anciens cycles étaient tout entiers contenus dans la scolarité maternelle/élémentaire, j'ai pas bossé comme ça quand j'étais COPsy) mais au final c'est une perspective enthousiasmante! Et puis pour la prise en charge des élèves c'est super.

Merci pour ton retour sur l'oral, je me doutais que ce serait le gros point, la motivation et le projet mais c'est rassurant d'en avoir la confirmation : même si les concours changent, les personnes qui les font passer ont en gros les mêmes préoccupations sur les candidats je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dystopique
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Sam 6 Mai - 2:08

J'ai contacté le rectorat ils n'ont aucun retour sur nombre de présents.

Mon mari me dit que s'ils ne l'ont pas dit à l'oral lors de la passation c'est peu probable qu'ils le mettent sur le site.

Et c'est réellement dur de se mettre au dossier de l'oral sans connaître son résultat de admissibilité vous trouvez pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
COPlètement
Bavard
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Sam 6 Mai - 11:14

Carrément, surtout sans annales ni "sujets 0" pour s'entraîner...

Allez, encore une dizaine de jours à patienter... pfffiou c'est long!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telesile
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 29/03/2017

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Lun 8 Mai - 23:30

Cc,
Oui beaucoup de présents en interne.
Je viens de me faire une grosse frayeur car sur publinet, il y a de noté les résultats d'admissibilité interne et externe sauf que je pense que c'est une erreur.... y'a que 3 noms c'est pas possible...et je ne peux pas consulter les résultats en individuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
COPlètement
Bavard
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Mar 9 Mai - 9:23

Hihi! J'ai fait pareil! ^^'
Ils doivent faire des tests, et puis 3 personnes admissibles sur les presque 400... non, pas crédible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cleog
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/05/2017

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Mar 9 Mai - 14:57

Bonjour,

Merci pour vos retours! De mon côté j'ai passé l'externe en EDA!
J'ai trouvé la 1ère épreuve assez vague, bref cela ne m'a pas inspirée...
c'était mieux pour la 2eme maintenant on verra bien....il faut patienter pr les résultats et se motiver pr le dossier sans savoir grrrr!
bonne chance à vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
COPlètement
Bavard
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Mer 10 Mai - 13:01

Bonjour cleog,
Merci et bonne chance à toi aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dystopique
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Mer 17 Mai - 16:09

Resultats sortis ce jour.
L'aventure s'arrête ici pour moi Smile
Courage à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
COPlètement
Bavard
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   Mer 17 Mai - 18:24

Navrée pour toi Dystopique...

Je suis admissible de mon côté, même si je n'ai pas encore réalisé je crois.

Courage à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour sur admissibilité concours PsyEN 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» RESULTAT ADMISSIBILITE SAENES CE 2017
» CRPE 2017
» Agrégation interne ses 2017
» Seuil admissibilité Capes 2016
» Changement d'échelon & bi-admissibilité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les COPains et les COPines :: Index des forums :: COURS, ANNALES, REVISIONS, PREPARATION CONCOURS...-
Sauter vers: