Les COPains et les COPines
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Les COPains et les COPines

Forums à destination des heureux COP stagiaires et des futurs lauréats
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-44%
Le deal à ne pas rater :
Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
44.99 € 79.90 €
Voir le deal

 

 Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation

Aller en bas 
AuteurMessage
Trodelaloose
Bavard
Trodelaloose

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 05/10/2004

Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation Empty
MessageSujet: Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation   Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation EmptyMar 15 Nov - 20:51

Rapport des ig : menaces sur la profession

Le SNES s’est procuré le rapport des Inspecteurs Généraux, nous ne disposons pas encore de la version complète numérisée mais la diffusion est prochaine.

Dès que nous le pourrons nous diffuserons les propositions. Dans le texte qui suit figurent des citations qui donnent le ton.

Il s’agit vraiment d’un retour à des propositions condamnées en 2003 et...depuis longtemps.

SNES-FSU

REGIONALISATION : PLAN B

Le rapport des Inspecteurs généraux va au delà de toutes nos craintes. Il nous ressert une version « réchauffée », mais toujours aussi mauvaise de la régionalisation, réduit de moitié le réseau des Cio, nous supprime la qualification de psychologue, non adaptée à des missions dont on nous présente une version partiale et tronquée, brade le potentiel de formation aux IUFM , augmente les temps de travail et multiplie les lieux d’intervention (maisons de quartiers, centres commerciaux, bibliothèques, mairies..). Pour les plus méritants la possibilité d’accéder, virtuellement à la hors classe. Proposition pour se donner bonne conscience car les IG savent bien que le MEN fait des économies .

Il est urgent d’en parler au plus possible de collègues et de se mobiliser !

1. UN RAPPORT FONDE SUR LES CONCEPTIONS QUE NOUS AVONS REJETE EN 2003 ·

Un pilotage très flou au niveau national reposant essentiellement sur l’échelon académique (p75)

· Mélange constant entre orientation scolaire s’adressant à des élèves et orientation professionnelle et aide à l’insertion s’adressant à des jeunes sortis du système ou à la recherche d’un emploi.

· Mise en avant du métier comme « profession de conseil en orientation »(P 89). Ce que nous récusons car trop réducteur et trop coupé des ressorts de la réussite scolaire et du développement psychologique.

· Rapprochement étroit , voire dilution dans des structures guichets uniques (Maison de l’information, Espace-accueil orientation, maisons de l’orientation et de l’insertion P 85). « La gestion de la proximité ce n’est pas animer une myriade de petites missions locales, de petites succursales de l’ANPE, de petits CIO, de petits points information jeunesse.(..) C’est au contraire rassembler sous un même toit 4 ou 5 de ces institutions . Les personnels continuent à appartenir à leurs institutions respectives mais leur regroupement dans un espace unique permet d’organiser une vraie permanence une vraie documentation, avec un fonds documentaire complet et mis à jour régulièrement, une vraie synergie avec les personnels, une vraie qualification des responsables de la structure unique pilotée tantôt par une institution, tantôt par une autre. »

· Mise sous la coupe des régions par la création d’un établissement public régional « Nous pensons qu’il faut inclure les centres d’information et d’orientation dans le partenariat Etat-Collectivités territoriales en vigueur dans le reste de l’Education Nationale. C’est la région qui s’impose compte tenu de ses compétences »(P72) La création d’un Etablissement public régional regroupant sur les plans administratifs et budgétaires tous les CIO d’une région permet de disposer d’une cellule administrative dédiée à la gestion quotidienne des CIO » (P 74). Et pour faire bonne mesure, les DRONISEP seraient intégrées dans ce grand établissement, et « détachées » de l’ONISEP.

2. UN RAPPORT QUI DENATURE NOS MISSIONS

· Vision partielle et partiale du travail des co-psy

· Réduction des missions à l’information et au conseil en orientation. A aucun moment le rôle des co-psy dans la contribution à la réussite scolaire n’est évoqué (En 1991 il avait fallu toute l’opiniâtreté du SNES pour l’obtenir) . Rien non plus sur notre expertise en matière de bilans psychologiques, rôle qui n’est jamais mentionné, sûrement parce qu’il nuit à la démonstration.

· Glissement de nos missions vers l’aide à l’insertion même si l’affirmation de la nécessité que nous passions 65 à 75 % de notre temps dans les établissements scolaires est présente. Seul le travail présenté est celui d’accueil en CIO et à aucun moment le travail dans les établissements et ce qu’il implique comme qualification n’est abordé. Les rapporteurs considèrent même qu’il n’est pas nécessaire que les co-psy soient aux conseils de classe.(p70)

« La mission essentielle spécifique du CO-P reste le conseil en orientation qui fait appel à leur qualité (et non qualification) de psychologue. La deuxième mission prioritaire, mais non exclusive réservée aux CO-P, est l’information sur les enseignements scolaires et universitaires et la formation tout au long de la vie. » Une partie pouvant être assurée grâce aux NTIC, « par les professeurs principaux comme c’est le cas dans les autres pays européens, les documentalistes des établissements et en partenariat avec d’autres réseaux pour la réalisation d’actions collectives notamment ».

La troisième mission prioritaire est celle d’expert en orientation, personne ressource auprès de l’équipe de direction de l’établissement. » (p 70)La quatrième mission essentielle attendue des CO-P est celle d’information sur les métiers . Cette mission d’information sur le monde économique et social sur les métiers en général est de toute évidence celle qui peut être le mieux partagée entre les personnels des différentes institutions fonctionnant en réseau sur des sites multiples. Ou en un lieu unique. » Exemple à la cité des métiers les CO-P ajoutent leurs compétences à celles des informateurs jeunesse des conseillers de mission locale et de l’Anpe » (p71) .

· Utilisation du terme de « jeunes » pour désigner notre public et non d’élèves et évaluation du nombre d’habitants pour évaluer le secteur des CIO et non des effectifs scolarisés (C’est une vieille revendication du SGEN) (P85,86,87 )

· A aucun moment la nécessité d’augmenter le nombre de postes n’est évoquée. On voit effectivement mal comment accomplir toutes nos missions avec la chute vertigineuse des recrutements que nous subissons. Le rapport reconnaît qu’il serait nécessaire de tripler les recrutements mais écarte cette hypothèse au nom du principe de réalité.

3.UN RAPPORT QUI PREND RESOLUMENT PARTI CONTRE LE TITRE DE PSYCHOLOGUE.

Le rapport soutient que le titre de conseiller d’orientation-psychologue résulterait « non d’un choix positif mais d’une difficulté technique liée à la loi sur la fonction de psychologue » ! C’est faire l’impasse sur l’histoire de notre métier et de ses liens avec la psychologie depuis sa création, et des luttes qui ont imposé en 1991 le nouveau statut.

· Le rapport affirme que les CO-P ne sont pas les psychologues du second degré. « Au moment d’aborder ce qu’ils pensent être les fonctions essentielles des services d’orientation la mission souhaite rappeler que si le décret de 1991 a crée un statut de conseiller d’orientation-psychologue il n’a créé ni la fonction, ni le statut de psychologue du second degré » (P 68 ) Décidément la loi de 85 serait à revisiter car elle précise « titre de psychologue assortie ou non d’un qualificatif. Que cela plaise ou non aux inspecteurs les co-psy sont bien les psychologues du second degré !

· Il reconnaît que les personnels ne sont pas favorables à l’abrogation du statut et feint d’en prendre acte. Mais il préconise l’ouverture du recrutement non seulement à toutes licences mais à toutes personnes ayant dix ans d’expériences professionnelles(3ème concours auquel nous avons échappé jusqu’à présent) ou à tous contractuels. On ne voit pas dans ces conditions comment il serait possible de continuer à bénéficier du titre. Les rapporteurs répondent en évoquant la possibilité que l’usage du titre puisse se faire à titre individuel (p 77) ou que l’on distingue entre ceux qui auraient le DECO et ceux qui passeraient le DECOP. Mais ils oublient que la loi sur le titre de psychologue implique un cursus complet en psychologie et une formation de niveau BAC + 5 Ils semblent confondre titre pour se présenter au concours et application de la loi sur le titre de psychologue. « Il s’agit de mettre un terme au monopole des licenciés en psychologie qui de l’avis de la très grande majorité de nos interlocuteurs et notamment de l’encadrement des services d’orientation et des formateurs, n’est nullement imposé par l’exercice des missions et a réduit la diversité intellectuelle qui caractérisait le corps avant 1991. En outre le poids excessif des licenciés en psychologie a favorisé des attitudes d’individualisme et de repli au détriment des autres facette de la profession ».(P 77) Jugement à l’emporte pièce de gens bien éloignés du terrain ! De plus l‘enquête de l’ACOP-F montre tout le contraire.

· Contrairement à ce qui est il faudrait dans ce cadre revoir le statut et l’appellation. D’après la loi, l’usurpation du titre de psychologue (sans posséder la formation requise) est puni d’amende et de peines de prison. D’ailleurs dans la conclusion on trouve , nous concernant, l’appellation de « conseillers d’information et de conseils en orientation ».

· Contrairement à ce qui est avancé également il y aurait nécessairement spécialisation. Comment faire assurer la même fonction à des personnels n’ayant pas reçu la même formation ? La notion d’individualisation ne tient pas face aux maquettes de formation qui doivent figurer dans les décrets C’est bien ce qui a bloqué pour les actuels co-psy stagiaires sauf à considérer que la formation serait à géométrie variable selon les IUFM peut être ?!

· Réduction des horaires de formation en psychologie (de 500H sur les 1000 à 350H) au profit de l’économie, de la sociologie, de la connaissance des métiers et de l’emploi. (P 79)

· Mise en question de la formation dans les centres de formation au profit des IUFM.. Si le MEN n’est pas tenu par la loi sur le titre on voit mal pourquoi il continuerait à former les futurs professionnels en deux ans ! Ceci aboutirait donc inévitablement à une diminution de la qualité et du volume de la formation.

4. UN RAPPORT QUI DILUE COMPLETEMENT LA SPECIFICITE DES CIO ET AFFAIBLIT LE RESEAU.·

Diminution du nombre de CIO par 2,3 (passage de 580 à 250) « Ces 250 CIO seront des établissements visibles situés dans des carrefours de communication mutimodaux (..) On peut faire confiance aux régions pour qu’elles se saisissent de cette compétence partagée et les associent à des cités des métiers à des maisons de l’emploi des maisons de la formation »(P 73) Sauf que d’après la loi de décentralisation , les régions n’ont plus de compétences en matière d’orientation scolaire !

· Retour du guichet unique sous le prétexte que « des parents » le demandent et que le conseil en orientation est un objet partagé. Le CIO perdrait toute lisibilité en tant que service de proximité dédié à l’information et à l’accompagnement pour toutes les questions qui relèvent de la scolarité des adolescents et de leur réussite scolaire, à l’élaboration de leurs projets, au fonctionnement de l’orientation et de l’insertion sur le district scolaire. · Mélange des ressources documentaires alors que ni les publics ni les besoins ne sont identiques ! Quel rapport entre un élève de 6ème et un chômeur de longue durée ?

5. UN RAPPORT QUI PRECONISE DES MESURES DANGEREUSES POUR LES PERSONNELS

· Le statut serait nécessairement revu à cause des recrutements et de l’appellation. Quelles garanties de conserver un statut de fonctionnaires d’état alors que l’on crée un établissement public régional. Serions nous détachés dans cet établissement ? Dans ce cas quelle différence avec le projet Raffarin ?

· Affectation possible de conseillers dans des structures multipartenariales.(P 80) « Lorsque le choix sera fait d’affecter un ou deux co-P dans une structure multi-institutionnelle les CO-P appartiendront obligatoirement à un CIO de rattachement pour être aussi associés à la réflexion collective de leurs collègues » Ca on nous l’a déjà dit !

· Coupure du grade de Directeurs qui seraient recrutés sur concours (donc ouvert à n’importe quel personnel) et des conseillers. Argument invoqué « le recrutement de « primus inter pares » nuit à l’efficacité du corps.

· Annualisation des horaires. Les rapporteurs recommandent que les Co-Psy puissent faire 35H effectives quand le besoin s’en fait sentir. Outre que nous n’avons pas attendu l’Inspection Générale pour faire notre travail même dans des conditions très dégradées et accumuler ainsi les heures supplémentaires, les rapporteurs partent d’un calcul erroné. Ils prétendent en effet que nous devrions 1200H sur l’année et non 1060. Ils oublient que la loi prévoit un abattement qui s’applique pour tous les fonctionnaires ! Ce subterfuge ne masquera pas le problème. Il y a un manque criant de postes !

· Ouverture le samedi et permanences dans d’autres structures le samedi après midi ou le dimanche ! « Réalisation de permanence hors Education Nationale, dans des centres sociaux culturels voire commerciaux si nécessaire » (p70) dans des annexes de quartiers, bourses du travail Mairies, espaces multi-médias, bibliothèques » (P 71)

· Mouvement : Possibilité de Blocage pendant trois ans des co-psy pour pouvoir assurer le suivi des établissements.

· Contrôle renforcé des personnels par le rétablissement d’une année de stage après le DECO-P et Inspection, inspection des personnels titulaires et rôle accru des DCIO dans ce domaine, contrôle sur les missions (« les missions des Co-P seront attribuées sur projet » « Fonction qui au fil du temps n’a plus été exercée et qu’il faut réactiver pour la titularisation des co-p stagiaires pour donner un avis sur le passage à la hors classe, proposée ci dessous et pour assurer l’audit des futurs CIO et de leurs directeurs »(p76)

6. UNE QUALIFICATION BRADEE

La réforme de la formation aboutirait à former les personnels à Bac + 6 (licence+ deux ans de formation + un an de stage), à les faire travailler plus notamment les samedis après midi voire les dimanche, dans de multiples lieux sans moyens supplémentaires . Réclamer la hors classe dans ces conditions pour un petit nombre de collègues (15%) bien méritants, est une plaisanterie qui n’a d’autres but que d’essayer de faire taire la colère de la profession et à visiblement un train de retard sur la nécessaire revalorisation des métiers de l’Education Nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Trinity
Rang: Administrateur
Trinity

Nombre de messages : 221
Age : 43
Localisation : Blois
Date d'inscription : 07/10/2004

Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation Empty
MessageSujet: Re: Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation   Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation EmptyMer 16 Nov - 16:39

Ca craint pour nous et surtout pour les élèves. Cela veut dire de l'information à la carte, en fonction de ce qu'on nous aura (vivement)demandé de dire. Fini l'élève en tant qu'être humain ayant des intérêts, des goûts et des préférences. Fini le COP qui s'éclate dans son boulot.
Bonjour les actions commerciales dignes d'un VRP...

On fait quoi pour éviter tout ça?

Trinity
Revenir en haut Aller en bas
Joël
Bavard
Joël

Nombre de messages : 48
Age : 50
Localisation : Lille (CIO de Roubaix)
Date d'inscription : 26/04/2005

Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation Empty
MessageSujet: Re: Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation   Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation EmptyMer 16 Nov - 17:08

Je vous propose de venir tous en discuter sur http://copsy.ouvaton.org !

Ce n'est pas du racolage (je participe aux discussions des deux sites), mais il me semble essentiel de regrouper toutes les infos et forces disponibles pour n'en former qu'une, histoire de peser au maximum dans la balance.
Revenir en haut Aller en bas
http://ou-vont-les-cops.org
Trinity
Rang: Administrateur
Trinity

Nombre de messages : 221
Age : 43
Localisation : Blois
Date d'inscription : 07/10/2004

Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation Empty
MessageSujet: Re: Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation   Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation EmptyMer 16 Nov - 17:53

Joël - CMATIC-O Lille a écrit:
Je vous propose de venir tous en discuter sur http://copsy.ouvaton.org !

Ce n'est pas du racolage (je participe aux discussions des deux sites), mais il me semble essentiel de regrouper toutes les infos et forces disponibles pour n'en former qu'une, histoire de peser au maximum dans la balance.

Tu parles que c'est pas du racolage...
Revenir en haut Aller en bas
Joël
Bavard
Joël

Nombre de messages : 48
Age : 50
Localisation : Lille (CIO de Roubaix)
Date d'inscription : 26/04/2005

Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation Empty
MessageSujet: Re: Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation   Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation EmptyMer 16 Nov - 18:30

Very Happy

Attention, Trinity/Neo, j'va'l'dire à Morpheus ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
http://ou-vont-les-cops.org
Trinity
Rang: Administrateur
Trinity

Nombre de messages : 221
Age : 43
Localisation : Blois
Date d'inscription : 07/10/2004

Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation Empty
MessageSujet: Re: Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation   Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation EmptyMer 16 Nov - 23:16

même pas peur... Cool pale
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation Empty
MessageSujet: Re: Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation   Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rapport des inspecteurs génèraux sur l'orientation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les COPains et les COPines :: Index des forums :: MOBILISATIONS, MUTATIONS, CARRIERES : INFOS SYNDICALES ET INSTITUTIONNELLES-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser