Les COPains et les COPines
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Les COPains et les COPines

Forums à destination des heureux COP stagiaires et des futurs lauréats
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
Remise de 1000 € sur le ...
Voir le deal
1999 €

 

 Education en danger: profs et COPSY dans la même galère!

Aller en bas 
AuteurMessage
neo
Invité



Education en danger: profs et COPSY dans la même galère! Empty
MessageSujet: Education en danger: profs et COPSY dans la même galère!   Education en danger: profs et COPSY dans la même galère! EmptyDim 7 Jan - 19:23

Bonjour,
je suis moi-même enseignant (et non copsy). Il me semble que les attaques qui nous tombent dessus en ce moment à la vitesse grand V nous concernent tous (profs et COPSY), et de façon très liée: la redéfinition du service et du statut des enseignants du 2nd dgré (cf grève du 18 décembre, et projets de décrets, qui doivent être signés fin janvier 2007 selon le calendrier fixé par le gouvernement) est en parfaite cohérence avec la très forte diminution du recrutement des COPSY, dont les missions vont peu à ,peu devoir être assurées par les enseignants eux-mêmes.
Voici le message que j'ai posté sur des forums d'enseignants, et qui suscite de vives réactions (les profs commencent à prendre conscience qu'ils ne sont pas les seuls visés, mais que c'est l'ensemble du service public d'éducation qui est touché (enseignement, mais aussi orientation, etc).
J'aimerais connaître les réactions des COPSY. Merci.
neo

"Ce n'est plus la bi-valence qui nous guette, mais la multi-fonctionnalité! Les professeurs principaux devront désormais (dès cette année 2007, c'est passé au BO!) jouer le rôle des Conseillers d'orientation (corps en voie de quasi-extinction par ailleurs..; comme quoi il y a bien une cohérence au MEN!)
Je copie les extraits les plus significatifs de la circulaire parue au BO, puis j'ajoute mes commentaires.
Les caractères gras, italiques, couleurs, sont de moi.
N'hésitez pas à diffuser l'info, le métier de professeur est en train de se diluer complètement...

BO du 21 décembre 2006:
http://www.education.gouv.fr/bo/2006/47/MENE0603125C.htm

ORIENTATION
Mise en place d’un entretien d’orientation au bénéfice des élèves de troisième


Texte adressé aux rectrices et recteurs d’académie ; aux inspectrices et inspecteurs d’académie, directrices et directeurs des services départementaux de l’éducation nationale

Extraits:

il a été décidé de mettre en place, dès cette année, au bénéfice de tous les élèves de troisième, un entretien [individuel] d’orientation auquel les familles pourront assister.

Conduits par les professeurs principaux en associant le cas échéant, selon une répartition qui sera jugée appropriée, les conseillers d’orientation-psychologues et les autres membres de l’équipe éducative, ces entretiens
Inscrit dans la phase de dialogue du second trimestre, cet entretien prendra place, si possible, avant l’expression par les familles de leurs intentions d’orientation,
Les chefs d’établissement seront attentifs à ce que le cadre proposé facilite la discrétion de l’échange et l’écoute réciproque, ainsi qu’aux horaires à privilégier pour le rendre compatible avec la disponibilité des parents.

Les autorités académiques apporteront aux acteurs du dispositif l’appui nécessaire pour permettre en particulier aux professeurs principaux de s’approprier une démarche d’entretien d’orientation, fondée sur un dialogue adapté à chaque famille, débouchant sur des perspectives positives.
Je vous remercie de bien vouloir me rendre compte sous le présent timbre, avant le 10 janvier 2007, de l’organisation que vous aurez retenue afin que ces réunions d’information et de mobilisation puissent se tenir au cours du mois de janvier 2007.

Pour le ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche
et par délégation,
Le directeur général de l’enseignement scolaire
Roland DEBBASCH
.................................................................

Mes réactions:
-30 entretiens individuels ça va faire combien d'heures? Bien sûr, ce ne sera pas payé, et la prime de PP ne sera pas augmentée!!
Sans compter qu'on n'y connaît pas grand chose, en matière d'orientation (mais la qualité du service public d'éducation, qu'il s'agisse d'enseignement ou d'orientation, on s'en fiche, de toute manière...).

-C'est surtout un moyen de se débarrasser définitivement des Co-Psy (conseillers d'orientation psychologues); ceux-ci sont en état d'alerte depuis des mois, mais ne sont pas relayés par les médias. Des CIO sont purement et simplement fermés, et j'en passe.
Alors que le Minisère lui-même (DEP) chiffre à environ 200 par an le nombre de départs en retraite de COPSY en cette période, les recrutements sont en quasi-extinction:
Evolution des postes depuis 2003:
COP externe: 2003: 190 postes; 2004: 110 postes; 2005: 110 postes; 2006: 50 postes; 2007: 50 postes.
COP interne 2003, 2004, 2005: 10 postes; 2006: 5 postes; concours fermé pour les sessions 2007 et 2008.
Une des missions fondamentales des COPSY était justement de mener des entretiens individuels d'orientation; les profs vont devoir peu à peu assurer eux-mêmes ces missions autrefois dévlolues à des spécilaistes (excusez le gros mot) de l'orientation.

-Enfin, tout ceci est à mettre en parallèle avec la "réforme" des IUFM, passée en douce entre Noël et Nouvel An (arrêté publié au JO du 28 décembre).
Citation du cahier des charges des IUFM, paru au BO du 4 janvier:

http://www.education.gouv.fr/bo/2007/1/MENS0603181A.htm
"2.3 Une formation ouverte sur l’environnement économique et sur la société française
Connaître le monde du travail
L’ouverture vers le monde professionnel est une exigence : tout enseignant, quelle que soit sa spécialité, est concerné par l’avenir professionnel de ses élèves. Afin d’assurer sa mission d’orientation, il doit avoir une connaissance de la réalité économique, du marché de l’emploi et de la diversité des métiers. Une initiation conduite en IUFM (bases du fonctionnement des entreprises, rencontres avec des acteurs économiques...) complétera l’expérience en entreprise du futur professeur. Un stage en entreprise d’au moins trois semaines, éventuellement une expérience directe du travail en entreprise, deviendra obligatoire pour obtenir la titularisation selon des modalités à établir. "

La boucle est bouclée!

Pour info, le communiqué du SNES: "On ne s'improvise pas conseillers d'orientation psychologues!"):
http://www.snes.edu/snesactu/article.php3?id_article=2398

Lire aussi la pétition Orientation (qu'on peut signer en ligne, ce que j'invite chacun à faire, ne serait-ce que pour montrer aux COPSY que nous (enseignants) sommes aussi directement concernés par le sabotage en cours du service public d'orientation, et que nous sommes embarqués dans la même galère (conditions d'ue lutte collective?).
La pétition: http://www.snes.edu/petitions/?petition=18 "
Revenir en haut Aller en bas
neo
Invité



Education en danger: profs et COPSY dans la même galère! Empty
MessageSujet: Re: Education en danger: profs et COPSY dans la même galère!   Education en danger: profs et COPSY dans la même galère! EmptyMar 9 Jan - 23:16

Sur le site de l'assemblée nationale, ce jour (9 janvier 2007):

2ème séance du mardi 9 janvier 2007
Séance de 15 heures
46ème jour de séance, 104ème séance

Présidence de M. Jean-Louis Debré

Orientation au collège
Mme Nathalie Kosciusko-Morizet – Monsieur le ministre de l’éducation nationale, suite au rapport Hetzel, vous avez pris plusieurs décisions qui ont constitué de réelles avancées pour l’orientation au lycée et dans le supérieur. Mais, à l’exception de la découverte professionnelle et de l’apprentissage junior, aucune aide à l’orientation n’est proposée aux élèves du collège et à leurs parents.

Pourtant des dizaines de milliers d’enfants sortent de l’école sans qualification. Nous ne pouvons accepter un tel échec.

Quelles dispositions entendez-vous prendre pour aider, le plus tôt possible, ces élèves à construire leur avenir et leurs parents à les y aider ? (Applaudissements sur les bancs du groupe UDF)

M. Gilles de Robien, ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche – L’orientation et l’insertion professionnelle sont deux grands défis de notre système éducatif. Déjà, sous l’impulsion du Premier ministre, le rapport Hetzel a défini comment mieux faire déboucher les études supérieures sur un métier. De même, j’ai décidé qu’au deuxième trimestre, dès cette année, les 790 000 collégiens bénéficieront d’un entretien d’orientation personnalisé mené sous la conduite du professeur principal, assisté d’un conseiller d’orientation ou d’un psychologue et accompagné d’experts extérieurs des chambres consulaires. Les parents pourront assister à ces entretiens, ce qui permettra de renforcer la confiance entre eux, les enseignants et les professionnels. Ce point d’étape permettra à l’élève de dégager des perspectives en fonction de ce qu’il sait et de ce qu’il aime. Ce dispositif va dans le même sens que la démarche des trois heures de découverte professionnelle, pratiquement généralisée à tous les collèges depuis la dernière rentrée. Ainsi les vocations s’affirmeront plus tôt, plus sûrement, les élèves pourront contacter les organismes de formation et professionnels. Ainsi l’éducation nationale fera-t-elle progresser l’égalité des chances. (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP)
Revenir en haut Aller en bas
neo
Invité



Education en danger: profs et COPSY dans la même galère! Empty
MessageSujet: Re: Education en danger: profs et COPSY dans la même galère!   Education en danger: profs et COPSY dans la même galère! EmptyMer 10 Jan - 16:49

Pour info, extraits de la motion de la Commision Académique du SNES-Créteil, 8 janvier 2007.

Le reste de la motion peut être lu ici:
http://www.creteil.snes.edu/article.php3 ?id_article=1083

Motion votée à l’unanimité de la CA réunie le 8 janvier 2007

La réussite de la mobilisation contre les modifications de statuts que le Ministre a fait passer au CTPM malgré l’opposition de l’ensemble des organisations syndicales, le succès de la grève et de la manifestation parisienne montrent combien cette question est sensible chez nos collègues.
Chacun, pour peu qu’il soit informé, mesure les enjeux de ce profond bouleversement, pour nos conditions de travail mais aussi pour l’avenir de l’éducation nationale elle-même lorsqu’on met ces modifications en perspective avec les audits, la réforme des IUFM et les suppressions de postes annoncées pour la prochaine rentrée.
Par ailleurs l’entretien d’orientation imposé aux professeurs principaux de 3ème par une circulaire de décembre vise à transférer le coeur du métier de COPsy et à supprimer, à terme, ces personnels spécialisés. Il ne faut pas relâcher la pression et poursuivre la mobilisation pour le retrait des modifications des décrets de 1950 dont le ministre veut la publication avant la fin du mois.
[...]
Par ailleurs il est nécessaire d’appeler à la grève le plus tôt possible et en tout état de cause avant la fin janvier.
[...]
La CA du S3 de Créteil appelle les personnels :
• à se réunir rapidement dans les établissements, si possible le jeudi 11 janvier, jour du CTPM qui va entériner la suppression de près de 5 500 postes dans le second degré à la rentrée 2007. Lors de cette réunion, nous les appelons à contresigner la lettre de l’intersyndicale nationale au premier ministre, à débattre des suites de l’action (y compris de la grève en janvier), à faire remonter aussitôt leurs demandes d’action aux organisations syndicales, et à rassembler localement toutes les forces pour le succès de la manifestation nationale appelée par la FSU le 20 janvier ;
• à prendre contact avec les collègues des établissements voisins avec les mêmes objectifs ;
• à s’adresser aux parents d’élèves pour leur montrer les conséquences de ces mesures sur l’éducation des jeunes ;
à décider collectivement le moyen de refuser le transfert du métier de COPsy aux professeurs principaux ;
Revenir en haut Aller en bas
neo
Invité



Education en danger: profs et COPSY dans la même galère! Empty
MessageSujet: Re: Education en danger: profs et COPSY dans la même galère!   Education en danger: profs et COPSY dans la même galère! EmptyJeu 11 Jan - 14:39

Communiqué du SNES national.
11 janvier 2007


On ne s’improvise pas conseillers d’orientation-psychologues !

La publication, sans aucune concertation, de la circulaire sur la mise en place d’un entretien d’orientation systématique pour tous les élèves de troisième marque la volonté du Ministère de transférer sur les enseignants ce qui constitue le cœur du métier des Conseillers d’Orientation-Psychologues (CO-Psy). De plus, le Ministre vient d’annoncer qu’il entendait associer les professionnels à la phase préparatoire de ces entretiens.

Il apparaît tout à fait normal que les professeurs principaux assurent, comme c’est le cas aujourd’hui, un suivi de la scolarité des élèves et fassent le point sur leurs parcours et leurs résultats. Mais l’accompagnement d’une réflexion d’orientation nécessite une réelle spécialisation qui ne peut se réduire à des « séances d’information » ou à des conseils prodigués par des représentants du monde professionnel ne connaissant pas les élèves et n’ayant qu’une vue partielle des formations professionnelles et des évolution de l’emploi.

C’est à cet effet que les Conseillers d’Orientation-Psychologues reçoivent une formation de haut niveau en psychologie de l’adolescence, en économie, en sociologie et sur l’organisation du système éducatif qui leur permet de répondre aux besoins des élèves et de leurs familles. Exiger des enseignants qu’ils s’approprient une démarche d’entretien d’orientation après quelques heures de sensibilisation revient à leur demander de se substituer aux conseillers d’Orientation-Psychologues alors qu’ils n’en ont ni les compétences ni le rôle.

Cette circulaire aura pour conséquence d’alourdir considérablement la charge de travail des professeurs principaux en leur confiant une mission pour laquelle ils ne sont pas qualifiés. Par ailleurs, les grilles d’entretien destinées aux professeurs principaux illustrent les dangers d’une dérive techniciste et gestionnaire.

Le Ministère montre une profonde méconnaissance des enjeux psychologiques et sociaux qui sous-tendent tout le processus d’orientation, et particulièrement lors de l’entretien d’orientation avec l’élève et sa famille.

Le Snes considère que la question complexe de l’orientation ne peut se satisfaire de solutions simplistes qui, bien loin d’améliorer « le service public d’éducation pour la promotion de l’égalité des Chances », visent principalement à poursuivre et légitimer la baisse du recrutement des Conseillers d’Orientation-Psychologues (déjà divisé par 5 en 5 ans) en transférant une partie de leurs missions sur les enseignants.

A Paris, le 11 janvier 2007


Contact : Catherine Remermier 06 09 92 28 68
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Education en danger: profs et COPSY dans la même galère! Empty
MessageSujet: Re: Education en danger: profs et COPSY dans la même galère!   Education en danger: profs et COPSY dans la même galère! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Education en danger: profs et COPSY dans la même galère!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les COPains et les COPines :: Index des forums :: MOBILISATIONS, MUTATIONS, CARRIERES : INFOS SYNDICALES ET INSTITUTIONNELLES-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser