Les COPains et les COPines
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Les COPains et les COPines

Forums à destination des heureux COP stagiaires et des futurs lauréats
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
21.95 €

 

 UDF: discours à l'Assemblée (vote du budget 2007 de l'EN)

Aller en bas 
AuteurMessage
neo
Langue pendue


Nombre de messages : 386
Date d'inscription : 24/03/2007

UDF: discours à l'Assemblée (vote du budget 2007 de l'EN) Empty
MessageSujet: UDF: discours à l'Assemblée (vote du budget 2007 de l'EN)   UDF: discours à l'Assemblée (vote du budget 2007 de l'EN) EmptyJeu 19 Avr - 14:25

Je ne crois pas que l'info ait été donnée ici, donc je me permets de la poster, parce que j'ai un peu l'impression en parlant avec des colègues, que les choses ne sont pas claires pour certains.

Le groupe parlementaire UDF (l'ensemble des députés UDF) à l'Assemblée Nationale a voté pour le budget Enseignement scolaire 2007.

Voici le discours d'Yvan Lachaud à l'Assemblée (17 novembre 2006), au nom du groupe parlementaire UDF.

Sur le site de l'UDF: http://www.udf.org/discours/lachaud_171106.html

Assemblée nationale - 17.11.2006
Budget: Projet de loi de finances pour 2007 - mission Enseignement scolaire
Intervention d'Yvan Lachaud

Je conseille d'en lire l'intégralité, pour remettre les citations suivantes dans leur contexte.

..............................................................................

Je relève les point que je trouve pour le moins très inquiétants (mais bien sûr cela n'engage que moi):

Citations:
"1. Il faut certes, comme je le rappelais l'année dernière, des moyens pour garantir la réussite scolaire, mais on ne peut pour autant accepter une augmentation constante des crédits, d'autant que l'efficacité du système n'est pas nécessairement proportionnelle aux hausses enregistrées. Il n'est pas honnête de prétendre vouloir réduire les dépenses de personnel du ministère et de protester à la rentrée suivante contre les fermetures de classes

2. Votre ministère s'astreint également à des efforts de gestion, qui portent sur les disciplines où les enseignants demeurent en sureffectif et sur la modernisation du régime des décharges de service d'enseignement. Il y a des décharges justifiées, qui doivent être conservées. Les autres seront supprimées. Cette réforme doit être menée en concertation avec les syndicats – vous l’avez fait

3. Vous avez à juste titre pris le parti d'augmenter les moyens là où il fallait les augmenter, c'est-à-dire dans l'enseignement primaire, et de mieux les utiliser là où existent des marges de manœuvre, c'est-à-dire dans le secondaire.

4. il faut accompagner la croissance des effectifs dans les établissements d'enseignement privé sous contrat. Nous souscrivons à cet égard aux propos de M. le rapporteur spécial. Le rapport de 80/20 est aujourd’hui dépassé : eu égard à la mission de service public assumée par l’enseignement privé sous contrat, il faut revoir ce ratio, sans pour autant rallumer la guerre scolaire.

5. Nous voterons votre budget, et nous vous félicitons pour le travail accompli. "

.....................................................................................

Mes commentaires sur chacun de ces points:

1.Il n'y a donc pas de raison de protester contre ls DGH meurtrières que nous avons reçues dans nos établissements (fermetures de classes, suppressions de postes, mesures de carte scolaire, compléments de service...)

2. - Toujours le mythe des surnombres dans les disciplines où le concours interne est fermé, alors que la pénurie est criante.
- Félicitations pour les nouveaux décrets Robien, la suppression d'heures de décharge et la bivalence imposée, qui permettent de réduire les coûts et d'éliminer des surnombres!

3. Il existe encore des "marges de manoeuvre" dans le 2nd degré, on peut donc continuer à supprimer des postes pour les redéployer vers le 1er degré sans augmenter le nombre de fonctionnaires et en "strabilisant" les moyens de l'EN.

4. Il faut augmenter la part des crédits de l'Etat accordés au privé sous contrat, au détriment du public, en modifiant le ratio actuel (80% pour le public / 20% pour le privé).
Ce n'est ni plus ni moins que le retour de la "révision de la loi Falloux", contre laquelle plus d'un million de profs et de lycéens étaient descendus la rue , pour la défense de l'école publique, gratuite, laïque, lorsque Bayrou était Ministre de l'EN, en 1994.

5. Le budget 2007 de l'EN mérite d'être voté, et le groupe parlementaire UDF de l'Assemblée accorde même ses félicitations!

Je reviens sur le point numéro 2 (les décrets Robien): "Cette réforme doit être menée en concertation avec les syndicats – vous l’avez fait"
Belle définition du dialogue social, sachant que l'UNANIMITE des syndicats se sont opposés aux décrets en question!
Revenir en haut Aller en bas
neo
Langue pendue


Nombre de messages : 386
Date d'inscription : 24/03/2007

UDF: discours à l'Assemblée (vote du budget 2007 de l'EN) Empty
MessageSujet: Re: UDF: discours à l'Assemblée (vote du budget 2007 de l'EN)   UDF: discours à l'Assemblée (vote du budget 2007 de l'EN) EmptyJeu 19 Avr - 14:26

Bah pour moi, Bayrou, c'est niet! Mais ça n'engage que moi, bien sûr!
Revenir en haut Aller en bas
 
UDF: discours à l'Assemblée (vote du budget 2007 de l'EN)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les COPains et les COPines :: Index des forums :: MOBILISATIONS, MUTATIONS, CARRIERES : INFOS SYNDICALES ET INSTITUTIONNELLES-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser