Les COPains et les COPines
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Les COPains et les COPines

Forums à destination des heureux COP stagiaires et des futurs lauréats
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-65%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
209 € 599 €
Voir le deal

 

 Expérimentation à Créteil : pétition COP-CPE-enseignants

Aller en bas 
AuteurMessage
neo
Langue pendue


Nombre de messages : 386
Date d'inscription : 24/03/2007

Expérimentation à Créteil : pétition COP-CPE-enseignants Empty
MessageSujet: Expérimentation à Créteil : pétition COP-CPE-enseignants   Expérimentation à Créteil : pétition COP-CPE-enseignants EmptyJeu 8 Oct - 11:47

Pétition du SNES Créteil à faire signer par les COP, les CPE et les enseignants :
http://www.creteil.snes.edu/IMG/pdf/petition_RE.pdf

Plus d'infos sur cette "expérimentation" visant à transférer les missions des COP sur des enseignants et sur des personnels non qualifiés :
http://ou-vont-les-cops.org/phorum/read.php?f=46&i=6805&t=6805
Revenir en haut Aller en bas
neo
Langue pendue


Nombre de messages : 386
Date d'inscription : 24/03/2007

Expérimentation à Créteil : pétition COP-CPE-enseignants Empty
MessageSujet: Re: Expérimentation à Créteil : pétition COP-CPE-enseignants   Expérimentation à Créteil : pétition COP-CPE-enseignants EmptyLun 12 Oct - 11:45

La pétition peut également être signée en ligne ici (n'hésitez pas à la signer et à la diffuser, même si vous n'êtes pas de Créteil) :

http://www.creteil.snes.edu/Petitions/?petition=5
Responsable des études : non à la reconfiguration à la hussarde de nos métiers ! :

En réponse à l’appel à projets lancé par M Hirsch, se mettent en place, sans aucune concertation, des expérimentations qui transforment en profondeur les missions de l’Ecole et des personnels. Nombre d’entre elles, visent à transférer à des associations ou à des organismes privés vaguement labellisés et contractualisés, l’accompagnement et le suivi des élèves, l’aide à l’élaboration de leurs projets d’orientation, la prévention du décrochage.
Dans le même temps, ces missions au sein du système éducatif sont de plus en plus diluées, avec une charge accrue donnée aux enseignants.
Ces transferts de missions répondent ainsi à la volonté gouvernementale de suppressions d’emplois publics
C’est dans cet esprit que le Recteur de Créteil expérimente la création d’une nouvelle fonction de « responsable des études » mi-CPE, mi Co-Psy et recrute pour cela des contractuels. S’agit-il d’une tentative gouvernementale de mettre en place le Répertoire Interministériel des Métiers de l’Etat (RIME) qui organise la réduction de 800 corps de fonctionnaires à 200 ?
Ceci passe par une plus grande polyvalence des personnels et par l’abandon de formations, de missions et de statuts jugés trop spécifiques comme ceux aujourd’hui de CPE et de COPsy.
Enfin, au Sénat, des amendements ont été apportés à la loi sur l’orientation et la formation professionnelle pour supprimer la qualification de psychologue des copsy et leur transfert est proposé hors de l’Education Nationale.

Les personnels soussignés :
Revendiquent la spécificité des métiers de l’Education Nationale
Protestent contre la déréglementation qui s’instaure, sous couvert d’expérimentations, visant à dessaisir les personnels et les instances paritaires de tous pouvoirs sur l’évolution de leurs métiers et des missions de l’Ecole.


Exigent l’arrêt de toutes les expérimentations mettant en cause les statuts et les missions des personnels et l’annulation des modifications apportés par le Sénat à l’article 3 de la loi sur l’orientation et la formation professionnelle

Refusent une nouvelle tentative de régionalisation du service public d’orientation et l’externalisation de ses missions.

Demandent une reprise de la programmation et l’augmentation des recrutements de CPE et de Co-Psy et l’ouverture urgente de négociations avec les organisations représentatives des personnels.

S’opposent au transfert des missions des personnels à des organismes privés et au recrutement de contractuels non formés pour intervenir à leur place.
La pétition peut être également téléchargée en version papier ici http://www.creteil.snes.edu/IMG/pdf/petition_RE.pdf
Revenir en haut Aller en bas
neo
Langue pendue


Nombre de messages : 386
Date d'inscription : 24/03/2007

Expérimentation à Créteil : pétition COP-CPE-enseignants Empty
MessageSujet: Re: Expérimentation à Créteil : pétition COP-CPE-enseignants   Expérimentation à Créteil : pétition COP-CPE-enseignants EmptyMer 4 Nov - 21:30

Pétition intersyndicale, académie de Créteil
http://www.creteil.snes.edu/Petitions/index.php?petition=6

Nous ne sommes pas des cobayes !

Monsieur le Président de la République,
En révélant les orientations de la future réforme des lycées mardi 13 octobre, vous avez à de nombreuses reprises relevé l'inégalité des destins scolaires des enfants en fonction de la classe sociale de leurs parents. Cette préoccupation ne peut que rencontrer les nôtres, dans une académie marquée précisément par de fortes inégalités sociales. Vous vous êtes d'ailleurs rendu, dans l'après-midi, dans un lycée du Val-de-Marne. L'attention que vous portez à notre académie, nous conduit aujourd'hui à vous interpeller.
Depuis de longs mois, le Recteur de Créteil a en effet multiplié les expérimentations les plus diverses, qui ont toutes en commun de n'avoir jamais été discutées au préalable avec les représentants des personnels, des parents ou des lycéens. Les plus anciennes n'ont donné lieu à aucune évaluation ou bilan critique. Les plus récentes, comme la fameuse « cagnotte » attribuée aux classes de trois lycées professionnels, ont indigné bien au-delà de nos rangs, alors que les bourses lycéennes ne sont plus revalorisées depuis des années et qu'elles sont notifiées très tardivement. Si depuis trois ans, les budgets successifs de l'Education Nationale suppriment des postes dans les établissements scolaires et dans les services administratifs, ces expérimentations sont financées sans aucune transparence. Vous comprendrez que pour les personnels, pour les parents, pour les lycéens, ce foisonnement d'initiatives ne semble finalement que poudre aux yeux, pour cacher la misère grandissante de notre service public.
Car la réalité est cruelle. En cette rentrée, des milliers d'élèves de plus de 16 ans n'ont pas d'affectation. Plusieurs dizaines, peut-être plusieurs centaines, d'élèves de moins de 16 ans ne sont pas scolarisés. Des centaines de classes n'ont pu suivre tous leurs cours, faute d'enseignants titulaires et de remplaçants disponibles. Vous avez, le 13 octobre, martelé votre attachement à l'enseignement des langues vivantes. Savez-vous qu'en Espagnol, en Anglais, pour ne citer que ces disciplines, le Rectorat de Créteil n'est même plus en mesure de recruter des contractuels ? Savez-vous combien les services administratifs des collèges, des lycées, des inspections d'académie, et même du Rectorat, manquent de personnels ?
Le plus grave, c'est qu'à nos yeux, la multiplication des expérimentations n'a pas seulement pour effet d'occuper le terrain médiatique et de voiler la réalité. Aucune de ces mesures (« prime d'assiduité », « Equipe Mobile de Sécurité », « Lycée d'excellence » de Sourdun, « Responsable des études », Médiateurs de vie scolaire...), ne répond aux difficultés des élèves et des personnels, qui s'aggravent avec la crise économique. La suppression de la carte scolaire renforce encore les inégalités et les « délits d'initiés » que vous même dénoncez. Cet amoncellement d’expérimentations marque en revanche un véritable mépris des personnels et de leurs compétences. Reposant pour la plupart d’entre elles sur des personnels précaires et non formés, elles participent au démantèlement du Service Public d’éducation. Elles tournent le dos aux valeurs qu'ici, nous tous accordons à l'Ecole. Elles font, Monsieur le Président, des élèves et des personnels de cette académie des véritables cobayes... Nous ne sommes pas des cobayes, Monsieur le Président, et le Service Public d'Education mérite à Créteil comme ailleurs, une autre attention de l'Etat.

Premiers signataires :
SNES-FSU Créteil, SNUEP-FSU Créteil, SNEP-FSU Créteil, SNASUB-FSU Créteil, SNUPDEN-FSU Créteil, SNICS-FSU Créteil, SNUIPP-FSU Seine-Saint-Denis, SNUIPP-FSU Seine-et-Marne, SNUIPP-FSU Val-de-Marne, SNUAS FP-FSU, FSU Seine-et-Marne, FSU Seine-Saint-Denis, FSU Val-de-Marne, UNL Créteil, FCPE 77, FCPE 93, FCPE 94...


Signer en ligne : http://www.creteil.snes.edu/Petitions/index.php?petition=6
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Expérimentation à Créteil : pétition COP-CPE-enseignants Empty
MessageSujet: Re: Expérimentation à Créteil : pétition COP-CPE-enseignants   Expérimentation à Créteil : pétition COP-CPE-enseignants Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Expérimentation à Créteil : pétition COP-CPE-enseignants
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les COPains et les COPines :: Index des forums :: MOBILISATIONS, MUTATIONS, CARRIERES : INFOS SYNDICALES ET INSTITUTIONNELLES-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser